Liste des billets comportant le tag belt

Une ceinture, un objet que j’ai déjà senti sur mon cou mais elle n’a encore jamais claqué sur ma peau par Ta main Maître

Chienne, complètement, la difficulté de faire la belle avec la morsure des pinces, le toucher de la ceinture dans ma bouche qui augure les instants à venir

Chienne, complètement, la difficulté de faire la belle avec la morsure des pinces, le toucher de la ceinture dans ma bouche qui augure les instants à venir

Invitation…

Invitation…

(Source : ruero.com)

Tu m’as dit qu’un jour je connaîtrai une séance dure, je sais que mon corps en portera les marques, que la difficulté sera là, mais je sais aussi que je m’y donnerai àToi.

Tu m’as dit qu’un jour je connaîtrai une séance dure, je sais que mon corps en portera les marques, que la difficulté sera là, mais je sais aussi que je m’y donnerai àToi.

Ah ben la ceinture n’est plus disponible maintenant!

Ah ben la ceinture n’est plus disponible maintenant!

Comme une difficulté à reprendre pied, à franchir le geste qui l’amènera à se donner; sa main parait faire écran, son visage baissé, tremblante, tournée en elle-même, cherchant cet instant où elle se dressera fière de s’offrir.

Comme une difficulté à reprendre pied, à franchir le geste qui l’amènera à se donner; sa main parait faire écran, son visage baissé, tremblante, tournée en elle-même, cherchant cet instant où elle se dressera fière de s’offrir.

La ceinture, Ta ceinture, Toi, Ton pouvoir, ma peur effacée, Ta main qui me libère.

La ceinture, Ta ceinture, Toi, Ton pouvoir, ma peur effacée, Ta main qui me libère.

Attachée d’une ceinture, un geste et un objet.

Attachée d’une ceinture, un geste et un objet.

Splendide, son collier évocation d’une ceinture, son tatouage, marquée, ses seins, la lumière, la fierté qui émane d’elle, esclave heureuse.

Splendide, son collier évocation d’une ceinture, son tatouage, marquée, ses seins, la lumière, la fierté qui émane d’elle, esclave heureuse.

Avant je pensais ‘jamais’, aujourd’hui je dis ‘feuille blanche’.

Avant je pensais ‘jamais’, aujourd’hui je dis ‘feuille blanche’.